Les nutriments pour une belle peau en bonne santé

Alimentation, sport, cosmétiques… Mais à quoi au juste devons-nous vraiment la qualité de notre peau et son bien-être ? On oublie bien souvent que cette dernière est un organe à part entière, qui se manifeste comme étant le miroir de notre métabolisme et de nos émotions. Alors, au premier coup de stress, d’angoisse, de fatigue et de carences nutritionnelles, l’épiderme fait la tête. Car après tout, ce sont nos humeurs et nos habitudes qui ont le contrôle de son bon fonctionnement et tout particulièrement via notre alimentation. D’où l’intérêt croissant des recherches sur le rôle précis des substances nutritives alimentaires sur nos cellules. Alors, comment se manifestent certaines carences, quels sont tous les nutriments nécessaires et où les trouver ? 

L’impact des carences alimentaires sur la peau  

Pour faire simple, il faut savoir que l’on classe les nutriments en trois grands groupes. Il s’agit de l’eau, des micronutriments (minéraux, vitamines et oligo-éléments) et des macronutriments qui fournissent l’énergie (glucides, lipides et protéines). On aime bien insister sur l’importance des oligo-éléments (zinc, cuivre, sélénium, …) car bien que présents à l’état de trace ils ont un rôle fondamental dans le renouvellement cellulaire.   

Si au fil de l’âge notre corps a tendance à changer, il en est de même pour la peau. Alors, pour tenter de limiter les bouleversements, il faut savoir trouver un tout nouvel équilibre via une alimentation assurant un apport permanent en vitamines, minéraux et acides gras essentiels nécessaires à la beauté externe et interne de notre épiderme. Mais avant, encore faut-il comprendre quelles sont les causes responsables.  

On sait aujourd’hui que des dysfonctionnementscomme la sécheresse cutanée, sont principalement causés par une alimentation pauvre en vitamine A. Les troubles de la pigmentation et les inflammations sont eux causés par des carences en vitamines C et B et plus particulièrement B2 - B5 - B12 - B8 - B9. Un manque de vitamine C peut participer à l’apparition de kératose -épaississement de la couche cornée-. Pour tout savoir sur le rôle des vitamines pour notre peau, vous trouvez tout dans cet article. 

Pour mettre toutes les chances de son côté, il est aussi important d’aller puiser au sein des minéraux et oligo-éléments. Leur présence est primordiale car ils impactent directement sur le fonctionnement des enzymes qui interviennent dans la synthèse de la kératine, constituant principal de la peau, et le renouvellement cellulaire. En cas de carence, notamment en zinc, cette dernière verra son rôle de barrière s’affaiblir causant à nouveau une sécheresse cutanée voire de l’eczéma. Ainsi, pour le retrouver on déguste huitres, viandes, poissons, coquillages mais aussi jaunes d’œuf et volailles.  

Une carence en cuivre ou en Sélénium se traduit par des troubles de pigmentation de la peau, vous pouvez retrouver ces nutriments dans le foie, les coquillages, crustacés, légumes secs, champignons, fruits oléagineux, légumes verts, fruits frais et céréales complètes. 

D’autre part, la présence des acides gras est essentielle à la cohésion des cellules au risque d’inciter une desquamation de ces dernières. Là encore, la peau devient sèche, rougit et peut avoir de plus en plus de mal à cicatriser. Présents directement dans les huiles végétales vierges riches en Oméga 3 et 6 (huile de noix, noisettes, sésame, etc..), ces derniers permettent le maintien d’une peau saine et hydratée. Pour bénéficier de tous leurs bienfaits dans l’alimentation, optez surtout pour des petits flacons bruns ou aluminium pour conserver les huiles vierges à l’abri de la lumière.  

On apprécie aussi le souffre directement présent dans les aliments frais qui permet de lutter contre les troubles cutanés ainsi que l’excès de sébum, la cause principale d’une peau grasse. On le retrouve dans les aliments riches en protéines comme les œufs, l’ail, les oignons… 

Dernier point, les vitamines, comme la vitamine D et A participent au processus de réparation et de renouvellement cellulaire. Elles sont donc de redoutables alliés contre le vieillissement cutané, les cicatrisations difficiles mais aussi certaines maladies de peau comme le psoriasis. A savoir que ces maladies (psoriasis, acné, eczéma) trouvent généralement la cause de leur apparition notamment dans la mauvaise alimentation qui travaille directement avec le microbiote intestinal. Huile d’onagre, poudre de cacao, œufs et même certaines plantes sont d’ailleurs de bonnes sources à privilégier dans ce cas. 

Quels nutriments pour une peau saine  ?  

 Pour maintenir sa peau au top de sa forme et de sa beauté, il faut miser sur la naissance de nouvelles cellules et surtout sur le ralentissement de l’oxydation de nos cellules et donc de leur disparition. Le paradoxe est que l’oxygène, essentiel à notre survie et à celle de nos cellules, est aussi la cause de leur mort. C’est l’ « oxygen paradox » ! il faut donc veiller à préserver cet équilibre qui, malheureusement avec l’âge et le vieillissement, nécessite de plus en plus d’aide et donc d’apports supplémentaires en nutriments capables d’activer et de renforcer cette défense. Dans ce cas, les oligoéléments tels le sélénium, le zinc, le cuivre, le manganèse ou le magnésium sont de précieux soldats sans oublier les agents antioxydants tels les caroténoïdes, les polyphénols et les vitamines A, C et E.  

La sécheresse est directement liée à l’âge mais également à une alimentation pauvre en acide linoléique et en vitamine C mais aussi en vitamine A. Par exemple, une supplémentation en huile de bourrache pendant 2 mois a démontré sa capacité à améliorer la barrière cutanée avec une diminution de la perte insensible en eau de 10 %, soit la sensation de peau sèche. Autre point positif : elle permet d’atténuer les rides. L’hydratation reste une action essentielle car au-delà d’hydrater la peau, elle facilite le transport des autres nutriments et donc plus votre peau sera hydratée et plus les produits de soins porteront leurs effets sur votre peau. Privilégiez donc les acides gras essentiels qui vont cimenter vos cellules, préserver l’eau au sein de votre épiderme et profiter ainsi d’une peau lisse et repulpée. 

 Enfin, concernant le vieillissement cutané, il a été démontré qu’une alimentation pauvre en protéines, en cholestérol, en phosphate et vitamines A, C et K se traduit par des rides plus marquées. On ne parle jamais assez des protéines, pensez à les consommer régulièrement car ils sont à la base du soutien du tissu conjonctif, c’est le « matelas de base » qui nourrit les fibres de collagène et permet à votre peau de ne pas friper, flétrir et se relâcher. 

Aussi les soins cosmétiques qui utilisent les substances nutritives « fraiches » sont précieux pour la peau car ils viennent non seulement apporter un complément à l’alimentation mais surtout nourrissent et préservent le microbiote de notre peau. D’où l’intérêt croissant pour la formulation de soins cosmétiques à base de substances nutritives alimentaires 

 Ce principe, nous l’avons repris chez L’ODAÏTES en formulant à l’aide d’ingrédients aux principes actifs directement issus des fruits (pas encore les légumes… 😊). Soucieux de leur intérêt pour la peau, nous en avons fait notre fil conducteur. D’autant plus que leur mode d’extraction préserve la richesse biologique et rend possible une absorption optimale de ces substances nutritives. Au final, c’est la peau qui en retire tous les bénéfices pour déployer sa beauté, son confort et son glow naturel.