Ski & Skin - comment protéger sa peau contre les morsures du froid

Vous êtes, sans doute, d’accord pour dire que les températures froides et la période des sports d'hiver ne font pas cadeau à notre peau même si elles nous offrent les joies de la montagne et du ski ! Alors pour éviter que vous et votre peau ne gardiez que de mauvais souvenirs de cette période, on vous a concocté plein de petits conseils à découvrir, des gestes à adopter, des soins nourrissants et apaisants à privilégier pour armer votre peau et lutter contre sécheresse, rougeurs et tiraillements !

 

Quelle est la réaction de notre peau au froid ?

L’hiver, lorsque notre corps est exposé au froid, il se défend automatiquement en orientant la circulation sanguine vers la protection des organes vitaux au détriment des organes périphériques car pour fonctionner correctement, il doit maintenir sa température interne à 37°C. Les vaisseaux qui apportent l’oxygène, des nutriments et la chaleur, vont alors se contracter, pour avoir le moins de surface possible, au contact de l’air froid. Et, ainsi éviter de refroidir votre corps. Votre peau en contact du froid est alors moins oxygénée et moins nourrie. C’est ainsi que toutes les zones les moins protégées du froid comme les mains et le visage avec en particulier les lèvres, à la peau très fine, souffrent abondamment.

Pour que ce froid ne soit pas synonyme d’ennemi pour la peau, il suffit tout simplement de renforcer, sa fonction barrière, son mur de protection dont la composition a été déséquilibrée par le froid. Il s’agit en quelque sorte de la nourrir et de réparer son « mortier gras », ce bouclier protecteur qui l’empêche de devenir plus sèche, perméable et sensible.

Que faire pour garder votre peau en bon état l’hiver ?

La meilleure des choses à faire est de cumuler les bonnes pratiques pour obtenir le meilleur résultat.
Commencez par associer à votre crème et à tous vos soins de manière générale quelques gouttes d’huiles ou de sérum à base d’huiles. C’est un excellent premier remède, d’ailleurs les femmes des pays nordiques « isolent » leur peau du froid en enduisant carrément le visage d’huiles végétales assez occlusives ! on n’a pas besoin tout de même d’aller jusque-là puisque notre météo est plus clémente. Mais il faut bien comprendre tout de même qu’il y a un phénomène naturel et imperceptible qui nous déshydrate plus ou moins en permanence, c’est ce qu’on appelle la Perte Insensible en Eau. Il s’agit d’une eau « libre » qui provient du derme, traverse les différentes couches et s’évapore ou se combine à la surface de la peau en fonction de l’intégrité de la couche cornée. Plus vous appliquerez un soin gras, meilleure sera l’efficacité de votre barrière cutanée.

Exfoliez votre peau pour désincruster vos pores et permettre à la peau d’absorber pleinement les soins et d’en tirer le meilleur bénéfice. Choisissez bien un exfoliant qui soit à la fois doux et apaisant. C’est l’occasion si ça vous tente de tester notre doux exfoliant aux polyphénols.

Protégez au maximum votre film hydrolipidique, première barrière de protection, en optant pour des savons surgras ou encore en privilégiant des vêtements doux en contact en particulier avec des zones de peau sujettes au frottement comme le cou et le menton au contact des écharpes, les coudes ou encore les pieds. Une petite astuce à ce sujet, faites-vous plaisir le soir au coucher dans votre lit en en vous massant avec notre baume nourrissant, Secret Nomade, les pieds, les coudes et les mains et laisser agir pendant que vous dormez tranquillement, votre peau vous en remerciera au réveil…   

N’oubliez pas vos lèvres dont la peau est très fine ! on a tendance à les humidifier avec la langue alors que la salive n’étant pas grasse, ne peut les protéger, optez donc pour un bon baume au beurre de karité.

Faites-vous une cure d’Omega 3 et 6, ces fameux acides gras essentiels qui sont les composants essentiels de ce mortier gras. Assaisonnez vos salades avec des huiles de noix, de sésame, faites le plein de sardines, rajouter des graines de lin à vos salades ou encore régalez-vous avec de bonnes dattes fourrées aux noix au petit déjeuner !

Que faire en particulier pour la protéger au ski ?

En altitude, le froid est encore plus intense et donc plus asséchant. Il faut démultiplier les moyens de protection évoquées ci-haut. N’oubliez pas qu’étant très fine, la peau du contour de l’œil nécessite vraiment en plus de l’écran total - pas si total que ça - le port de lunettes de glacier bien réfléchissantes pour éviter au maximum la déshydratation. Pensez à humidifier la chambre à coucher, à ajuster la température de votre chambre, 19°C est la température idéale, limiter les bains trop chauds qui dessèchent le corps !

Appliquez toutes les deux heures un écran total bien gras car en altitude les UV sont moins filtrés et la réflexion sur la neige démultipliée. Mais il ne s’agit pas non plus de vous cacher du soleil car c’est l’occasion ou jamais de profiter de ses bienfaits sur l’humeur et le bien-être et aussi sur le corps et les os grâce à la vitamine D fabriquée par la peau sous l’action d’un soleil suffisamment fort. Cette vitamine se stocke dans le corps jusqu’à trois semaines, en libre-service pour l’organisme qui s’en sert en fonction de ses besoins. D’ailleurs, pour les femmes au-delà de la cinquantaine, pensez bien à prendre une ampoule de vitamine D tous les deux mois surtout si vous n’avez pas eu l’occasion d’aller au ski durant l’hiver !