Votre peau en apnée sous le maquillage ?

VOTRE PEAU EN APNÉE SOUS LE MAQUILLAGE ?

Avoir une belle peau n’est pas chose aisée ! A l’ère où les techniques de maquillage sont de plus en plus poussées, elles n’en sont pas moins agressives pour l’épiderme. Lui qui lutte déjà chaque jour contre les impuretés se voit davantage fragilisé par des formules toujours plus performantes mais occlusives. Du mascara waterproof au rouge matte intense, en passant par le fond de teint à la tenue infaillible, ça en fait du monde qui s’agrippe chaque jour aux cellules de notre visage. Pour limiter les dégâts, le secret c’est de tout miser sur une préparation et un démaquillage minutieux de la peau, au quotidien. On vous dit tout ce qu’il faut savoir pour retrouver une mine impeccable et prodiguer les bons gestes. 


NABILA

Avril 2019

1. PRÉPARER SA PEAU AVANT LE MAQUILLAGE, UNE ÉTAPE IMPORTANTE

Soumise à la poussière, au stress, à la sueur, à la pollution… la peau passe chaque jour un sale moment lorsqu’elle est amenée à croiser le chemin des intempéries extérieures. Elle souffre, tiraille, se raidit, se dessèche, rougit et tente comme elle peut de vous faire passer un message que vous auriez trop longtemps négligé. Ce n’est pas lui rendre grâce, elle qui lutte chaque jour comme une barrière physiologique contre vents et marées.  


Il serait peut-être temps de lui rendre la pareille et de la soulager un peu dans son rôle protecteur qu’elle vous offre au quotidien. La solution, c’est de lui offrir à son tour une barrière avant qu’elle ne frôle l’overdose. Le maître mot de la préparation, c’est l’hydratation ! Un rite obligatoire sur lequel on ne doit jamais faire l’impasse ! Sans elle, c’est la porte ouverte aux imperfections en tous genres que l’on souhaite pourtant éradiquer ainsi qu’au teint terne et morose. Dans ce cas, on vous laisse imaginer l’état de votre épiderme quand la seule chose que vous lui proposez c’est un fond de teint à la composition bien inconnue qui se retrouve fondu entre des pores obstrués. Il faut noter que l’utilisation du maquillage s’avère plus valorisant sur une peau déjà lumineuse et repulpée. En quantité légère, il a pour but de nous embellir et non de nous cacher. C’est d’ailleurs la promesse de notre masque Sève Divine de Dattes qui propose de lisser et d’éclairer à la fois. De quoi préparer et unifier la peau afin de renvoyer naturellement la lumière et valoriser sa beauté innée. A terme, elle n’en sera que plus belle et nécessitera une mise en beauté moindre.  

Sale Off
Sève divine - 50ml

Sève Divine

49.00 €

2. UNE ROUTINE À INCLURE À SON QUOTIDIEN

Chaque jour, avant de travailler votre teint, commencez par vous laver le visage à l’eau claire à l’aide d’un savon ou d’un gel lavant doux, à définir en fonction de vos préférences, Deuxième étape : la lotion ou tonique, grande oubliée de la routine. Elle aura pourtant pour ambition de resserrer les pores, tonifier la peau et restaurer son film hydrolipidique. Au final, la barrière cutanée n'en sera que plus forte. Le mieux étant tout de même d’en choisir une riche en actifs botaniques et qui reste douce pour la peau. L’hiver, on lui préfèrera un sérum. Il peut être hydratant, anti-âge ou encore protecteur et s’allie à une crème de jour, elle aussi adaptée à votre type de peau. L’association de ces deux produits permet d’assurer une hydratation optimale, permettant à la peau de retirer le maximum de bénéfices issus de l’ensemble de la routine. Elle va permettre d'amplifier l’effet des soins et restaurer la barrière naturelle de la peau. 

3. UN DÉMAQUILLAGE À L’IMPORTANCE CRUCIALE

Le soir, c’est exactement la même histoire. Après une journée passée à arpenter les difficultés, tant physiques que morales, la peau a elle aussi besoin d’un bon nettoyage et d’une petite pause. Hors de question d’aller au lit tant que tous ces résidus tenaces sont encore présents, d’autant que c’est pendant la nuit que la peau lance son renouvellement cellulaire. La solution réside dans le démaquillage afin de redonner vie à cet épiderme à fleur de peau qui ne demande qu’à retrouver sa liberté. En cause, les particules et le maquillage accumulés au fil de la journée et qui l’empêchent de respirer. C’est cette accumulation qui s’avère être l’une des principales causes de la sécheresse cutanée, du vieillissement prématuré, et de l’apparition des comédons et imperfections. 


Présenté sous forme d’huiles, de laits, de gels, de lotions ou d’eaux micellaires, le démaquillant est désormais imaginé et conçu pour répondre à tous les besoins. Il s’utilise chaque soir sur un coton ou à même la main, afin de retirer les résidus et éviter les imperfections qui pourraient naitre en retour. Le but, c’est qu’il n’en reste plus à la fin ! Lorsque le dernier coton est impeccable, c’est que le travail est terminé ; du moins pour le moment. Et pour trouver celui qui vous convient le mieux, il suffit d’essayer. Les huiles, aux bienfaits nourrissants, répondent aux besoins de toutes les peaux avec une petite préférence pour les peaux très sèches. Les laits, quant à eux, ont une appétence pour les peaux sèches à très sèches. D’autre part, on ne privilégie pas l'utilisation des gels qui assèchent fortement la peau. En revanche, afin de retirer l’ensemble des résidus, il est fortement conseillé d’utiliser une lotion. Le mieux reste finalement le double nettoyage qui allie huile et lotion afin d'en tirer tous les bénéfices nécessaires. L’occasion rêvée de tester les cosmétiques à base de substances végétales nutritives et qui préservent la santé du microbiome de la peau. 


En ce qui concerne le maquillage tenace avec fond de teint occlusif, mascara waterproof ou encore rouge à lèvres matte, le but est de désobstruer les pores et de reconstituer le film hydro lipidique de la peau. Ces textures à la tenue révolutionnaire s’avèrent d’autant plus néfastes pour l’épiderme. Perturbateurs endocriniens, allergisants, irritants peuvent faire partie de la composition de ces derniers, malgré les risques voire les interdictions sur le marché. Au cas où vos choix cosmétiques en feraient partie, prenez tout d’abord la décision de les extraire de votre routine. Deuxièmement, insistez sur les soins afin de reconstituer le film hydrolipidique de la peau qui aurait pu être altéré. Pour cela, appliquez notre Doux Exfoliant Pépite de la Palmeraie 2 à 3 fois par semaine afin de désobstruer les pores.  


Pour celles qui ont fait le choix du maquillage au quotidien, le nettoyage de la peau et son entretien se doivent d’être d’autant plus importants. Pour cela, ne faites jamais l'impasse sur votre routine de préparation et le démaquillage afin de protéger au mieux la barrière cutanée. En prime, avant votre soin de jour ou de nuit, appliquez et massez une goutte de notre sérum Elixir Bonheur riche en actifs anti-inflammatoires, antiseptiques et anti-bactériens, sur le visage afin d’assainir et purifier.  

Sale Off
Philtre sacré - 100ml

Philtre Sacré

32.00 €
Sale Off
Pépite de la palmeraie - 60ml

Pépite de la Palmeraie

47.00 €
Sale Off
Elixir bonheur - 15ml

Elixir Bonheur

62.00 €

4. PRÊTER ATTENTION À LA COMPOSITION

Dans l’ensemble des cosmétiques peuvent se cacher des agents néfastes pour la planète mais également pour la peau. Ils se nomment PEG, Parabènes, phenoxyethanol, paraffine, silicones ou encore ozokerite et microcrystalline wax pour ne citer qu’eux. On les retrouve dans les fonds de teint, les rouges à lèvres et même certaines crèmes dont certaines se revendiquent pourtant bio. Des substances à risques cancérigènes, comédogènes et qui en plus d’influencer le métabolisme dans le mauvais sens ont tendance à irriter la peau et son film protecteur. Pour s’en éloigner au plus, prêtez toujours attention à la composition et évitez les produits dont les substances n’apportent aucun bienfait pour la peau. 

5. COMMENT ÉVITER L’OVERDOSE CUTANÉE ?

Il faut repenser sa consommation de maquillage et de soins au travers de produits cosmétiques aux principes actifs naturels. Penser plus green, nature. Il faut prendre conscience de l’ampleur des dégâts que peuvent causer des produits chimiques abrasifs et surveiller les compositions. La peau est le reflet de la santé et mérite d’être chouchoutée, tant par nos choix alimentaires que cosmétiques. A l’ère où l’on commence véritablement à se soucier de la composition de nos produits, les cosmétiques s’efforcent de plus en plus de revoir leurs processus afin de surfer sur ces nouvelles volontés et manières de consommer, comme nous le faisons chez L’ODAÏTÈS. A ce sujet, des applications comme Yuka permettent aussi de surveiller la composition des produits de beauté. 

Inscrivez-vous à notre newsletter pour rester informé(e) de nos articles !

* champs obligatoires