Aloe vera, il ne manque pas de piquant… July 24 2017

L’Aloe Vera juice, une des 300 variétés d’aloès, est une plante vivace qui affectionne les terrains sablonneux sous climat chaud et sec. La plante peut atteindre 1 m de hauteur à maturité et donne une magnifique fleur jaune pendant la saison chaude

Sa culture remonte à l’antiquité et ses innombrables vertus médicinales figuraient déjà sur des papyrus égyptiens !

Tout s’utilise à plus ou moins forte concentration…

Si la fleur mêlée aux saveurs d’épices de gingembre, cannelle ou cardamome donne une tisane à l’excellente propriété digestive, ce sont surtout ses feuilles qui sont les plus exploitées. Il faut tout de même attendre leur maturité, environ 4 ans, avant de procéder à l’extraction de leurs substances.

Ses longues feuilles renferment, dans les couches superficielles, un liquide jaune extrêmement amer contenant de l’aloïne très vertueux mais très irritant. Alors que les couches centrales contiennent une pulpe épaisse transparente collante dont on peut extraire un gel incolore au goût pas très appétissant.

Un mode d’extraction du gel qui créé une différence

Une fois débarrassées de leurs épines, les feuilles sont passées à la presse et le gel frais ainsi récupéré s’oxyde rapidement. Il est alors soit conservé sous forme de jus grâce à des antioxydants alimentaires d’origine naturelle (acide citrique, acide ascorbique), soit déshydraté pour être conservé plus longuement. Dans ce dernier cas, le gel de l’Aloe Vera juice est d’abord libéré de ses matières fibreuses et immédiatement stérilisé au moyen d‘une pasteurisation. Il est ensuite transformé en poudre par un processus d’atomisation ou de lyophilisation. Cette poudre sera mélangée à l’eau pour reconstituer du gel à tout moment. Certes plus facile à conserver, le gel ainsi obtenu perd, cependant, de sa teneur initiale en nutriments et principes actifs.

Sachez enfin qu’un label IASC (International Aloe Science Council) a été créé pour garantir une sécurité sanitaire du gel commercialisé (taux de présence d'aloïne, taux de gel d'aloe vera, conditions de récoltes...) mais il n’est évidemment pas gage d’une égale fraîcheur et qualité des différents gels.

Le gel d’aloe vera, une cure de jouvence pour la peau

Il renferme à lui seul des tanins, des polysaccharides, une vingtaine d’acides aminés, une vingtaine de minéraux et oligoéléments (phosphore, potassium, calcium, zinc, fer, …) et une douzaine de vitamines (A, E..). A cela se rajoute la synergie créée par leur présence simultanée !

Bref, vous imaginez donc la cure de jouvence pour votre peau. Il a ainsi un pouvoir cicatrisant, réparateur, régénérant, hydratant et antiinflammatoire. C’est aussi un bon allié pour notre peau durant cette période estivale car il permet de la protéger et la réparer des dégradations dues à l’exposition solaire.

L’apothicaire sensoriel que nous sommes ne jure que par l’emploi de substances fraîches, c’est donc tout naturellement que vous retrouverez le pur jus frais d’Aloe Vera juice non retraité dans notre eau de soin démaquillante « Pure Merveille d’Aloe Vera juice » idéale pour purifier, apaiser et restaurer l’équilibre de la barrière cutanée de votre visage après ces belles journées estivales !