5 fruits et légumes d’hiver pour une belle peau

Rien de mieux que les fruits, légumes ou céréales pour avoir une peau resplendissante en toutes circonstances ! En cette période froide et terne, la peau, tout comme l’organisme, a besoin d’être aidée et reboostée. En effet, l’hiver notre corps déploie toutes ses forces pour maintenir sa température interne aux alentours de 37°. La circulation sanguine devient plus intense autour de nos organes vitaux (cœur, foie, etc..) au détriment des organes en périphérie. Ainsi, la couche épidermique se déshydrate, s’appauvrit en nutriments et souffre. L’application de soins hydratants, réparateurs et énergisants devient plus que jamais indispensable mais certains aliments de notre quotidien sont aussi à privilégier en cette période hivernale pour aider à maintenir l’hydratation de notre peau et booster son métabolisme. Découvrez donc notre sélection d’aliments de saison à consommer sans modération…

On dit oui au kiwi !

Il a beau être petit en taille, le kiwi regorge néanmoins de nombreux bienfaits pour votre peau. Sa richesse en vitamine C va combattre le vieillissement prématuré des cellules cutanées et stimuler sa fabrication, de moins en moins importante avec l’âge, pour une peau ferme et souple.  

Ce n’est pas tout… le kiwi est également très chargé en vitamine B9 et vitamine E ; de précieux alliés pour une bonne mine ! La vitamine B9 favorise le renouvellement cutané et aide à la cicatrisation. Elle représente donc un atout de taille en cette période où le froid agresse notre peau et peut créer de petites lésions cutanées. En plus de lutter contre le vieillissement prématuré, la  vitamine E stimule quant à elle la circulation sanguine. Elle est donc particulièrement précieuse pour estomper les cernes qui ne sont autres que la conséquence de l’accumulation de pigments sanguins dans les tissus du contour de l’œil. Elle est donc particulièrement précieuse pour estomper les cernes. 

Comme si ça ne suffisait pas, le kiwi contient aussi du cuivre, oligo-élément essentiel à la production de mélanine, pigment responsable de la coloration de la peau, qui assure un joli teint ! Cet oligo-élément a également un rôle antioxydant qui va lui permettre de lutter contre le vieillissement prématuré de nos petites cellules. 

"Une pomme par jour éloigne le médecin pour toujours"

Vous connaissez peut-être ce fameux dicton qui en dit beaucoup sur les vertus thérapeutiques de ce fruit très populaire. En plus de protéger de certaines bactéries, la pomme représente de nombreuses vertus pour avoir une peau rayonnante qui en font un « super fruit » !  

Elle renferme plus de 84 % d’eau elle est donc parfaite, en cette période hivernale, pour lutter contre la morsure du froid qui génère déshydratation et fragilisation des zones les plus sensibles du visage. Sa richesse exceptionnelle en antioxydants, notamment en polyphénols, lui permet de lutter efficacement contre le vieillissement cutané prématuré. Grâce à ces polyphénols, les pommes vont également combattre les effets néfastes de la pollution en hiver ; saison plus propice à une pollution plus sévère.  

Dans la pomme, rien ne se perd… Si vous l’achetez bio, n’hésitez donc pas à la consommer avec sa peau, riche en pectine, qui va jouer un rôle sur le taux de cholestérol en réduisant le LDL (mauvais cholestérol) et sur la glycémie en réduisant l’absorption du glucose.  

Le Kale, chou(chou) de votre peau

Longtemps oublié, le chou kale a fait son grand retour dans nos assiettes récemment pour le plus grand bonheur de notre peau. Aussi appelé chou frisé, le Kale est un légume d’une richesse incroyable pour l’épiderme.  

Il a une teneur en eau de près de 86%, c’est donc une bonne source d’hydratation. En plus de sa composition importante en vitamines A, C et K, il a une richesse intéressante en oligo-éléments essentiels à la beauté de la peau qu’il convient de souligner ! Il contient du manganèse qui est un activateur indispensable au métabolisme et au renouvellement cellulaire. Il renferme une bonne teneur en potassium qui attire et retient l’eau dans les cellules pour une hydratation optimale. Il recèle une richesse en calcium bien précieuse l’hiver car cet oligo-élément permet la cohésion de la barrière épidermique et de ce fait l’eau circule mieux à travers l’épiderme.

 La dat(t)e à ne pas oublier !

Nous vous avons déjà parlé de cet actif phare dans nos soins aux innombrables vertus antioxydante, énergisante, anti-inflammatoire, hydratante et réparatrice. Mais, nous voulons ici souligner plus précisément sa richesse à la fois en acides aminés et en acides gras essentiels bien précieuse pour éviter la déshydratation durant cette saison hivernale.

Il existe, à l’intérieur des cellules de la couche cornée, des substances hydrosolubles appelées NMF - natural moisturising factor, facteur naturel d’humidification - constituées essentiellement d’acides aminés. Toute consolidation de la membrane cellulaire, notamment via un apport d’acides gras essentiels, et tout apport en acides aminés vont permettre de maintenir et renforcer ce facteur naturel et par conséquent améliorer le pouvoir hygroscopique de la peau c’est-à-dire sa capacité à capter l’eau.

"Avoir la patate" mais la douce pour une bonne mine assurée

Pour chasser le teint blafard de l’hiver, on se tourne vers la patate douce que l’on retrouve sur les étalages du marché de novembre à février. La patate douce cuite n’est pas appréciée à sa juste valeur. Sa consommation reste faible alors qu’elle renferme une valeur nutritionnelle variée et particulièrement intéressante pour sa richesse en vitamines A, C et B6, en potassium et en manganèse. Son atout bien précieux en cette période réside dans on incroyable teneur en  bêtacarotène, ce pigment qui chasse le teint pâle pour laisser place à un joli teint hâlé en plein hiver. Ceci dit, il faut la consommer cuite - et pas crue - et rajouter un peu de gras -un filet d’huile olive vierge fera l’affaire- si vous voulez que votre peau absorbe mieux le bêtacarotène. Pour information, la patate douce ne contient pas de matière grasse donc pas de scrupules.  

Quand vous irez au marché, vous aurez sans doute le choix entre 3 couleurs – blanche, oranger et violette. La patate douce à chair orangée et à peau rose est plus riche en bêtacarotène. 

Pour finir, les tisanes ou hydrolats offrent des occasions bien agréables l’hiver pour booster naturellement et efficacement l’hydratation de la peau. Vous retrouverez dans cet article les plantes à privilégier - thym, romarin ou néroli - en fonction de la nature de votre peau. Dernière astuce, variez vos huiles de cuisine et profitez du gout délicat des huiles de noix et de lin pour parfumer vos soupes et vos salades tout en gorgeant votre peau de leurs acides gras essentiels bien précieux pour son hydratation.